IMG_9953_edited.jpg
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Instagram

ABOUT US

Reconnaissant que nous résidons sur un territoire mi'kmaq traditionnel non cédé et que nous sommes membres du Traité de paix et d'amitié de 1776, nous travaillons à la décolonisation.

BIPOC USHR signifie Black, Indigenous, People of Color United for Strength, Home, Relationship.

Nous sommes un groupe de soutien et de défense des communautés du BIPOC de l'Île-du-Prince-Édouard. Lancé en petit groupe sur le campus de l'Université de l'Île-du-Prince-Édouard en mars 2019, notre objectif est de servir les communautés du BIPOC de l'Île-du-Prince-Édouard de manière à leur permettre de prospérer, pas seulement de survivre.

En tant que BIPOC USHR, nous travaillons à soutenir et à défendre les communautés noires et de personnes de couleur à l'Île-du-Prince-Édouard. Nous reconnaissons que la nation mi'kmaq a établi des systèmes de soutien et de défense que nous honorons et nous visons donc à travailler en solidarité avec les Mi'kmaq sur les terres desquels nous résidons.

Notre histoire

Le 15 mars 2019, un petit groupe d'entre nous s'est rencontré. Le rassemblement a été initié par Sobia Ali-Faisal et Dawne Knockwood, dans l'espoir de créer un groupe de solidarité entre les gens du BIPOC sur le campus de l'UPEI. C'était un jour fatidique car c'était le même jour que le massacre de la mosquée de Christchurch en Nouvelle-Zélande. Alors que les conséquences mortelles et tragiques de la haine de la suprématie blanche se répandaient partout dans l'actualité, nous nous sommes rencontrés pour renforcer la force, la communauté et la sécurité.

De ce petit groupe, nous sommes devenus BIPOC USHR. Lors de réunions ultérieures, Yolanda Hood a suggéré d'avoir un parapluie comme logo, pour démontrer notre vision d'englober tout le monde, et Omeasoo Wahpāsiw a développé notre nom - Unis pour la force, la maison, la relation. Finalement, nos membres ont augmenté pour inclure des gens de partout dans l'Île-du-Prince-Édouard et nous sommes devenus un organisme communautaire à l'échelle de la province.

Nous avons tranquillement travaillé au développement de notre identité, mais ce n'est que lors de la pandémie de COVID-19, au début du printemps 2020, que nous avons vraiment atteint notre objectif. À ce moment-là, nous nous sommes rendu compte que de nombreux étudiants internationaux étaient exclus du soutien du gouvernement et nous avons donc décidé de tenir une collecte de fonds pour aider ceux qui tombaient entre les mailles du filet. Nous avons pu amasser 7 500 $ et aider 55 étudiants internationaux à survivre.

Puis, à l'été 2020, lorsque la seule personne au Canada à être envoyée en prison pour des violations de la santé publique liées au COVID-19 était à l'Île-du-Prince-Édouard et était un homme noir qui était un étudiant international, nous sommes passés à l'action pour nous assurer que ses droits n'étaient pas violés, avec succès.

Et nous travaillons sans relâche depuis lors.

Notre mission

Fournir un réseau, une communauté, un forum et une voix collective de solidarité pour la communauté BIPOC de l'Île-du-Prince-Édouard, en s'engageant dans des pratiques éducatives, de défense des droits et de soutien. Rassembler les communautés BIPOC de l'Île-du-Prince-Édouard de manière à les aider à prospérer.

IMG_9727.jpg
 
IMG_9873-2.jpg

Notre vision

En créant divers programmes, nous créerons des

espaces dans lesquels les communautés du BIPOC seront

engagé, soutenu et entendu.

 

Nos valeurs

Notre travail est basé sur les valeurs de l'antiracisme et de la décolonisation alors que nous travaillons à la justice sociale pour les communautés du BIPOC à l'Île-du-Prince-Édouard. Nous centrons les soins, la compassion, la collaboration et la communauté. Nous rejetons le racisme / la suprématie blanche, l'anti-noirceur, l'anti-indigénité, l'islamophobie, le colonialisme,

homophobie, transphobie, xénophobie, classisme,

le capacitisme, le casteisme et toutes les formes d'oppression.

IMG_9744resized.png